POPULATION ET CULTURE

Madagascar est un pays riche en coutumes et pratiques traditionnelles.

Il compte aujourd’hui environ 16 Millions d’habitants répartis en 18 "ethnies" dont le territoire correspond plutôt à l’ancien royaume qu’à des caractéristiques ethniques, modelés par une influence indonésienne et africaine. Madagascar est une République Démocratique.

Les Malgaches ont toujours cru en l'existence d'un Dieu mais ils ont surtout pratiqué le culte des ancêtres. Actuellement, cette religion ancestrale cohabite avec le protestantisme et le catholicisme.
On peut dire qu’à Madagascar toutes les religions sont représentées.

Après un siècle de christianisation, les Malgaches sont désormais à majorité chrétienne tout en conservant une place primordiale à leurs ancêtres.

Les arts funéraires, contes ou interdits, racontent à leur manière une civilisation en cours de mutation.

Les  cérémonies traditionnelles demeurent encore comme le «Tsanga-Tsaina» des Antakarana, le "Fanompoambe"  des Sakalava  du  Boina ou le "Fitampoha" qui rassemble les Sakalava du Menabe. Mais les FESTIVALS, entre autre le "Donia" à Nosy Be, le "Madajazzcar" à Antananarivo, ou le "Batrelaky" qui célèbre la récolte de café ou de letchis en décembre dans le sud-est, sont des occasions de faire connaissance avec une culture ancienne ou plus contemporaine.

Les sites et les monuments classés nous font voyager également à travers l’histoire malgache. L’artisanat montre des métissages et de confrontations multiples, qui sont, en quelque sorte, la vocation de Madagascar : l’Art Zafimaniry, le Papier Antemoro ou la soie sauvage.

La culture gastronomique se déploie autour du riz, le céréale emblématique de Madagascar qui en détient le record de consommation au monde.

On ne peut parler de cuisine malgache sans mentionner le "romazava" ou le "ravitoto" mais aussi des spécialités à découvrir comme le "tsikorakorana" (camaron), le "drakaka" (crabe), ou encore l'amalona" (anguille).

Manger devient alors une expérience gustative très variée selon la région où l'on se trouve que ce soit sur les hautes terres ou sur les côtes. Le zébu, le poulet, le porc, et enfin les poissons sont parfois surprenantes, rehaussés de lait de coco ou de diverses épices. Sans oublier les fruits, pour la plupart exotiques, et les légumes fraîches dont le pays regorge